Démonologie

Délogeons ces esprits » squatters »

Nous avions intitulé c’est  article  « Délogeons ces  esprits squatters »

En effet, les chrétiens devraient toujours considérer les esprits impurs comme des intrus (ou « squatters ») inutiles et indésirables. Un squatter, c’est une entité qui  s’installe de façon illégale et furtive dans la maison d’un autre. Il  peut toujours continuer à y vivre illégalement jusqu’à ce que le propriétaire des lieux lui oppose ses droits légitimes. Jésus à racheté le croyant par son sang par l’œuvre de la rédemption et l’a rendu maître de sa vie. Le diable n’a pas de droit sur le   chrétien, mais c’est au croyant de défendre ses droits d’enfant de Dieu. Aucun esprit impur ne peut rester lorsque le chrétien désir vraiment qu’il s’en aille ! «  Résistez au diable et  il fuira loin de vous ». Jacques 4.7b). N’oublions pas que les démons considèrent le corps de la personne comme leur « maison ».

Tous les démons sont par nature des menteurs et des trompeurs ; ils n’ont aucun droit sur des corps rachetés par le sang de Jésus. Le chrétien doit comprendre qu’aucun démon n’est en droit d’habiter son corps. Il convient de rappeler par conséquent que le Chrétien peut être possédé. L’esprit étant régénéré par le Saint-Esprit, mais l’âme par les œuvres de la chair, peut être possédée par les esprits impurs. En cela, une réelle aspiration à la  délivrance est nécessaire. Dans un prochain article, nous parlerons de la tripartition(esprit, âme et corps) de l’homme et son fonctionnement.

Sept moyens principaux pour déterminer le besoin de délivrance.

La présence et la nature des esprits squatters peuvent être connues principalement par deux méthodes :

1.Le discernement.

Dans 1 corinthiens 12 :10, le discernement des esprits fait partie des neuf dons surnaturels du Saint Esprit. Il est indispensable que le chrétien soit doté de la capacité à discerner des esprits. Le manque de celui-ci, est autant similaire à un soldat qui va au combat tout en ignorant le genre d’ennemis dont il doit faire face .

Le discernement des esprits nous donne une idée claire du type de démon qu’on a à faire. C’est la raison pour laquelle l’apôtre Paul exhortait l’Eglise à aspirer aux dons spirituels « corinthiens 14 :1 ».

2.La détection.

Détecter, c’est tout simplement observer ce que les esprits font à une personne.

Lorsque Jésus  était sur terre, il trouva des gens instruits sur les démons. Jésus n’a pas eu à les enseigner sur l’existence des mauvais esprits, ni a leur expliquer comment ils pouvaient les habiter ; c’était une connaissance commune. Nous en trouvons un exemple dans Marc 7 : 24-30. Une syro-phénicienne vient prier Jésus de chasser « un esprit impur » hors de sa fille. Dans le récit parallèle fait par Matthieu, la mère dit « Ma fille est cruellement tourmenté par un démon ». Comment le savait-elle ? Elle en avait eu connaissance grâce aux symptômes. Aujourd’hui encore, nous pouvons apprendre à détecter la présence des mauvais esprits en observant ce qu’ils font à une personne. Voici donc quelques uns des symptômes les plus courants dus à des démons lorsque habitent un corps.

1.Problèmes émotionnels 

Troubles des émotions qui persistent ou se reproduisent périodiquement. Les plus courants sont : le ressentiment, la haine, la colère, la peur, le rejet (impression d’être indésirable, non aimé), la pitié de soi, la jalousie, la dépression, l’inquiétude, les sentiments d’infériorité, de supériorité et d’insécurité.

2.Problèmes mentaux

Troubles de l’esprit ou des pensées tels que les troubles mentaux, la temporisation ou procrastination (tendance à tout remettre au lendemain), l’indécision, le compromis, la confusion, le doute, la rationalisation et les pertes de mémoires.

3.Problèmes d’élocution

Usage intempestif ou incontrôlé de la langue. Ceci inclut le fait de mentir, blasphémer, critiquer, se moquer, railler, murmurer médire, calomnier et cancaner.

4.Problèmes sexuels

Pensées et actes sexuels impurs qui reviennent souvent, cela comprend les fantasmes sexuels, la masturbation, la luxure, la perversion, l’homosexualité, la fornication, l’adultère, l’inceste, la provocation (aguiche ment) et la courtisanerie(ou prostitution). Certains de ces problèmes sont liés aux sirènes des eaux. Un chapitre est prévu à propos.

5.Les dépendances

Les dépendances les plus courantes sont celles du tabac, de l’alcool, du sexe, de l’argent, des drogues, des médicaments,  de la nourriture.

6.Infirmités physiques.

Certaines maladies et afflictions physiques sont dues à des esprits (voir Luc 13 :11).Lorsque esprit d’infirmité est chassé, il faut souvent prier  ensuite pour la guérison de problèmes associés à cette infirmité. Ainsi il y’a une relation étroite entre la délivrance et la guérison.

7.Les fausses croyances-erreurs doctrinales

Un quelconque contact avec une fausse croyance ou religion peut ouvrir la porte aux démons. Il est reconnu que des  objets et de la littérature provenant de fausses croyances attirent des démons dans les maisons.

*Les fausses croyances qui sont par exemple les religions orientales, les religions païenne, les philosophies, les sciences de l’esprit. A noter que l’on inclut des activités et arts martiaux comme : le yoga, le karaté, le taekwondo, Kung Fu ( qui ne sont autre  que les religions païennes).

*Les sectes prétendues chrétiennes et qui sont par exemple le Mormisme, les témoins de Jéhovah, la scientologie, la société théosophique, la Rose croix. De telles sectes renient la nécessité du sang de Jésus comme le seul chemin de réparation, d’expiation pour effacer le péché et parvenir au salut.

Les sectes renferment certaines loges, sociétés ou organisations sociales qui utilisent les écritures et même Dieu comme fondement, omettent l’expiation par le sang. Toutes ces sectes peuvent être classées comme « religions sans sang, ayant l’apparence de la piété mais reniant ce qui en fait la force »( Timothée 3 :5).

*L’occultisme et le spiritisme qui sont par exemple les séances de spiritisme, la sorcellerie, la magie, la lévitation, la lecture des  lignes de la main, la graphologie, l’écriture automatique, la télépathie, l’hypnose, les horoscopes, l’astrologie, la divination, le végétarisme et ascétisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *