Démonologie

Démasquer l’esprit de Jézabel.(III)

2.2  Environnement ecclésiastique

Aucune église n’est trop grande, trop prospère, trop pure pour ne pas être touchée par un esprit de Jézabel. En fait, plus l’église croît, plus il est certain que ceux qui sont animés de cet esprit, essayeront de gagner de l’influence et du pouvoir, à moins que le pasteur, l’équipe dirigeante, les intercesseurs et les prophètes ne prennent leurs responsabilités et résistent à cette attaque spirituelle.

Toutes les personnes qui succombent à un esprit de Jézabel, ne vont pas tout faire pour détruire leur église ou pour usurper l’autorité de leurs pasteurs et de leurs anciens. Au départ leur égarement provient de ce qu’ils ont cru avoir un sens spirituel plus développé que les autres. Ils sont rarement conscients que leurs actions entrent dans le moule de Jézabel.

L’histoire de la vigne de Naboth, nous illustre en partie, le but caché de cet esprit dans l’église ;   c’est de détruire la vision prophétique d’une église, en infiltrant subtilement la manipulation, la domination et la rébellion.

Il s’agissait de transformer la vigne de Naboth en potager (légumes).

Dans les écritures, la vigne a toujours symbolisée l’église, l’épouse du seigneur. Jézabel en voulant à tout prix acquérir ce chant pour le transformer en champ de légumes, illustre le fait que cet esprit travaille à la destruction des valeurs divines, ou de l’œuvre de Dieu.

Dans 1 Roi 19 :1. Après Elie est massacré par l’épée tous les prophètes de Baal au mont Carmel, et que Achab rapporta tout ce qu’avait fait Elie, Jézabel envoya un messager pour lui dire « Que les dieux me traitent dans toute leur rigueur, si demain à cette même heure je ne fais de ta vie ce que tu as fais de la vie de chacun d’eux ». Nous déduisons simplement que Jézabel dans l’église s’oppose par tous les moyens à toute œuvre suscité par Dieu.

2.2.1 L’esprit de Jézabel divise pour régner

Le premier geste d’un esprit de Jézabel sera souvent d’essayer de régner, en écartant l’autorité prophétique établie.

Si un esprit de Jézabel arrive à s’insérer entre les membres de l’église, l’équipe pastorale ou le leader prophétique, il fera alors en sorte de renverser le leader. Ironie du sort, la personne  qui agit sous l’emprise d’un esprit de Jézabel, apparaîtra même aux pasteurs comme quelqu’un de spirituel.

2.2.2 Régner en contractant des alliances

Pour séduire et conquérir un leader prophétique, quelqu’un animé d’un esprit de Jézabel cherchera à gagne sa confiance. Il essayera de se lier avec le leader. Cependant ce sera un lien non spirituel qui attaquera l’esprit du leader, sa volonté et ses émotions. Dans certaines situations, cet esprit ira jusqu’aux rapports sexuels.

Un esprit de Jézabel cherchera, de toute  sa force, l’intimité. Il pourra utiliser la séduction et le charme, de façon apparemment innocente, jusqu’à ce qu’il gagne l’amitié et la confiance ; ce qu’il cherche ardemment, c’est une intimité illégitime.

2.2.3 Des liens forts mais destructeurs.

Habituellement, nous pouvons dépister comment les hommes et les femmes de Dieu arrivent à avoir des liens au niveau de l’âme (lien de l’âme) avec un individu qui agit avec un esprit  de Jézabel. A la fois les hommes et les femmes ressentiront le besoin de rencontrer cette personne.

Pour les hommes, cela se produira souvent par des besoins et des désirs sexuels. La période de séduction peut même éventuellement trouver son apogée dans la perpétration de l’adultère physique.

Cet esprit passera par ce moyen pour détruire le ministère, car il cherchera à détruire l’homme de Dieu par la manipulation, la déception et l’impureté. Cet esprit transmet sa malédiction, comme l’araignée vénéneuse appelée la veuve noire, qui tue le mâle après les rapports sexuels.

Si c’est le ministère d’une femme qui est en cause, ce lien de l’âme se concrétisera par un désir effréné, une forte attirance physique. Ils deviendront souvent des bons amis.  La personne avec l’esprit de Jézabel essayera de prendre la direction du groupe. Quand leur relation s’approfondira, la femme peut se sentir étouffée ou asphyxiée par Jézabel.

Un esprit de Jézabel suscite dans le cœur de la personne un ardent désir, de la convoitise et une attirance pour le péché.

« Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu’ils se livrent à l’impudicité et qu’ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles. Je lui ai donné du temps, afin qu’elle se repente et elle ne veut pas se repentir de son impudicité… » Apocalypse 2 :20-22.

L’église de thyatire a été avertie de toutes ces manœuvres possibles, nous aussi sommes avertie par le Saint Esprit de la façon de procéder toujours en usage dans l’Eglise actuelle.

Nous découvrons une autre caractéristique de Jézabel dans ce verset «  vouloir enseigner ». Une fois que cet esprit a transmit le venin, il gagne l’approbation du leader ou d’un responsable de l’église, profitant ainsi d’infiltrer subtilement des faux enseignements, en donnant des fausses visions, des fausses prophéties et des rêves erronés.

«  Lorsqu’il met de la grâce dans sa voix, ne le croit pas, car il y’a sept abominations dans son cœur ».  Proverbes 25 :26.

Jézabel n’était pas une femme ordinaire, elle avait du gout pour tout ce qui est dramatique et la séduction était son partage.

La façon dont Jézabel a accueilli Jéhu sur le haut de la muraille était plus qu’une salutation ordinaire. Elle avait mis du fard à ses yeux et certainement mit la robe la plus séduisante qu’elle avait pût trouver. 2Roi 29 :30.

Son projet était de séduire Jéhu, le dixième roi d’Israël. (2Roi 9 :6) et de l’emmener à conclure une alliance avec elle. Si Jéhu n’avait pas ordonné qu’on la jette du haut du mur, elle se serait approprié tout le royaume.

Avec courage, toute fois, Jéhu mena à bien la mission que le seigneur lui avait confiée et qui était d’en finir avec la maison d’Achab(2Roi 9 :7).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *