Démonologie

Démasquer l’esprit de la sirène des eaux.(I)

Démasquer   l’esprit de la sirène des eaux

Peu importe le nom qu’on lui donne.

Le nom de Sirène s’impose facilement quand on procède à la délivrance de ceux qui en sont habités, car ils se mettent souvent à faire des mouvements de nage sur le sol, faisant des battements de queue avec leurs deux jambes croisées! Quand on a vu ce spectacle une fois, on n’a plus aucun problème avec cette appellation!

C’est une domination satanique (sans doute elle aussi apparentée à l’Astarté de l’A.T.). Elle est si importante qu’elle a sa propre hiérarchie de « pouvoirs » et de « principautés« , avec des hordes de démons sur terre sous son contrôle, chargés d’attaquer plus particulièrement les individus qui pèchent dans le domaine sur lequel elle règne: la sexualité. Les principautés sous ses ordres touchent en général les villes au bord de l’eau ou de grands fleuves (La Lorelei du Rhin est une Sirène, les dieux vénérés sur le Gange aussi…).

Elles touchent aussi la plupart des îles ou les pays entourés d’eau (ex: le Danemark, avec sa « petite sirène » emblématique). C’est la raison pour laquelle les carnavals, qui ouvrent grand la porte à la séduction et à la licence sexuelle, ont lieu dans des villes proches de fleuves, de la mer, de l’océan ou dans des îles. .

Cette domination, via ses multiples démons, entre chez ceux qui recherchent la séduction. Mais on peut en hériter ou la recevoir par le biais de la sorcellerie, de la magie, du maraboutage, de la technique du « retour d’affection » pratiqué par certains médiums, par la fornication avec des personnes qui sont elles-mêmes habitées par ces esprits, etc. Elle est chargée par Satan de pervertir la sexualité et la procréation, d’entraîner l’adultère, les vices, les perversions, l’homosexualité, l’avortement, la dissolution des mœurs et la fornication sous toutes ses formes, dans le but de détruire la famille.

Dans les faits, les gens qui ont cet esprit ont souvent une séduction anormale, parfois envoûtante, voire « diabolique « .

Les chrétiens qui ont cet esprit sont manipulés à leur insu par Satan pour faire tomber dans les églises, en priorité, les couples pastoraux ou les couples d’anciens. Pas toujours d’ailleurs à leur insu: j’ai rencontré beaucoup de chrétiens  » sirènes « , qui en avaient conscience, mais qui  » ne pouvaient pas s’en empêcher « !

Les chrétiens habités pas des sirènes peuvent être téléguidés pour pervertir la louange : très souvent ils ont des voix  » enchanteresses  » avec des dons apparemment  » prophétiques » , de fait des paroles de connaissance ou des prophéties qui ne viennent pas de Dieu. Des églises ont été détruites par ce type de fausses prophéties. Je connais hélas aussi plusieurs cas de pasteurs qui ont été détournés par des sirènes et dont l’église, ensuite, s’est écroulée, et leur ministère avec.

Les hommes peuvent être habités par des esprits de sirène. Dans le monde, ils se conduisent en « tombeurs « , ont une sexualité sans frein, s’abreuvent de pornographie, et ont, tout autant que les femmes, des tenues vestimentaires suggestives. Dans l’église aussi, les hommes « sirènes » peuvent agir en tombeurs !!!

Beaucoup, quand ils ne deviennent pas des « tombeurs », deviennent des gays!

La personne, homme ou femme, atteinte d’un esprit de sirène s’arrangera toujours pour attirer l’attention sur elle: Des chrétiens venus adorer le Seigneur sont ainsi, même quand l’onction est puissante, détournés, et ont les pensées et les yeux fixées sur cette personne au lieu de l’avoir sur Christ.

la sirène est une voleuse de l’adoration due à Dieu seul.

Cet esprit, à cause des mœurs actuelles, de l’incitation permanente et omniprésente à la séduction (une perversion de la beauté donnée par Dieu, puisque la séduction est, par essence, destructrice), à cause du culte du corps et du look, du port de tenues vestimentaires suggestives ou carrément porno , à cause du body building, de l’obsession de minceur, etc., font qu’aujourd’hui les esprits de sirène sont extrêmement répandus.

C’est de la folie de ne pas en délivrer les chrétiens, quand on en prend conscience. Car non seulement cela peut détruire l’église ou certains couples de l’église, mais la personne qui en est atteinte est elle-même généralement sous une malédiction de célibat ou de divorce, de solitude, de stérilité, et sa propre vie peut-être un cauchemar. Car elle va, en sus, ouvrir la porte à des maris ou femmes de nuit qui viendront la nuit la tourmenter: rêves impurs, orgasmes, fantasmes, et tous les actes qui peuvent en découler!

Nous avons dans la Bible une description typique d’une sirène, avec une forte mise en garde du Seigneur:

Proverbes 5:

« Mon fils, sois attentif à ma sagesse, prête l’oreille à mon intelligence, Afin que tu conserves la réflexion, et que tes lèvres gardent la connaissance.

Car les lèvres de l’étrangère distillent le miel, et son palais est plus doux que l’huile; Mais à la fin elle est amère comme l’absinthe, aiguë comme un glaive à deux tranchants…

Nous avons un exemple historique remarquable d’une sirène dans la Bible en la personne de Délila, dont le nom signifie « coquette »! Samson tombe sous son charme et en fait sa maîtresse, malgré les sévères recommandations de Dieu, via Moïse, interdisant de s’allier à des femmes du pays

Samson était juge, donc la plus haute autorité existant à l’époque dans le peuple de Dieu. Il avait fait vœu de Naziréat, ce qui le contraignait, entre autres, à laisser pousser ses cheveux. En contrepartie, Samson avait une force physique surhumaine qui lui permettait d’infliger de cuisantes défaites aux ennemis acharnés d’Israël, les Philistins.

C’est pourtant au milieu d’eux qu’il va chercher sa maîtresse! L’irruption de Délila la coquette dans sa vie va être l’occasion pour les ennemis de toujours de prendre leur revanche, en manipulant cette femme qui est des leurs. Lisons un passage de Juges 16. J’ai mis en italiques quelques manières d’agir, ô combien, caractéristiques, de la Sirène:

v:16 à 21 « Comme elle était chaque jour à le tourmenter et à l’importuner par ses instances, son âme s’impatienta à la mort, il lui ouvrit tout son cœur, et lui dit: « Le rasoir n’a point passé sur ma tête, parce que je suis consacré à Dieu dès le ventre de ma mère. Si j’étais rasé, ma force m’abandonnerait, je deviendrais faible, et je serais comme tout autre homme »

Délila, voyant qu’il lui avait ouvert tout son cœur, envoya appeler les princes des Philistins, et leur fit dire: Montez cette fois, car il m’a ouvert tout son cœur. Et les princes des Philistins montèrent vers elle, et apportèrent l’argent dans leurs mains. Elle l’endormit sur ses genoux. Et ayant appelé un homme, elle rasa les sept tresses de la tête de Samson, et commença ainsi à le dompter.

Il perdit sa force. Elle dit alors: Les Philistins sont sur toi, Samson! Et il se réveilla de son sommeil, et dit: Je m’en tirerai comme les autres fois, et je me dégagerai. Il ne savait pas que l’Eternel s’était retiré de lui. Les Philistins le saisirent, et lui crevèrent les yeux; ils le firent descendre à Gaza, et le lièrent avec des chaînes d’airain. Il tournait la meule dans la prison. »

C’est ainsi que le serviteur de Dieu le plus puissant d’Israël s’est laissé piéger, a perdu sa position, est tombé aux mains des ennemis, a eu les yeux crevés, est devenu un esclave contraint aux travaux forcés, et surtout, y a perdu son onction et sa relation avec Dieu:

« Il ne savait pas que l’Eternel s’était retiré de lui ». Tragique… même si Dieu a fini par transformer sa défaite en victoire, quand Samson s’est repris. Mais il y a perdu la vie!

Notons que, dans l’Ancien Testament, la délivrance de démons n’était pas un miracle accessible aux hommes. C’est pourquoi Dieu recommandait de se garder des courtisanes-sirènes et de les fuir. Il a fallu que Jésus apparaisse, qu’Il vainc le monde en ne péchant pas, pour que ses disciples puissent, à son imitation et avec l’autorité du nom de Jésus-Christ, se mettre à chasser les démons. C’est quand Jésus s’est mis à chasser les démons, d’ailleurs, qu’Il a annoncé: « Mais si c’est par le doigt de Dieu que moi je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc parvenu jusqu’à vous » (Luc 11:20).

La délivrance des démons était un signe révolutionnaire que le royaume de Dieu était proche, un miracle nouveau, ou une « nouvelle doctrine », comme disait les Pharisiens!

Soulignons que le péché impardonnable contre le Saint-Esprit, dont Jésus parle en Matthieu 12:31 et en Marc 3:28, était, dans le contexte, relié aux autorités religieuses qui déclaraient que c’était par Belzébul que Jésus chassait les démons! Ceux qui traitent de sorciers ou autres noms similaires ceux qui chassent les démons au nom de Jésus-Christ devraient donc y regarder à deux fois, avant de prononcer des accusations aussi graves: C’est le Saint-Esprit qu’ils offensent!

Le plus difficile est de faire prendre conscience de leur état aux personnes chez qui on discerne un esprit de sirène (facilement repérable, ne serait-ce que par le fait que la personne tente d’attirer dans ses filets d’autres chrétiens mariés), et de les conduire à la repentance et au renoncement. C’est pourtant le préalable pour pouvoir les délivrer, car c’est un pouvoir qui séduit la personne elle-même, un pouvoir qu’elle a beaucoup de peine à lâcher, même quand elle sait que cela n’apporte que la destruction! Mais tous les pouvoirs sont difficiles à lâcher car c’est là-dessus que Satan tente le plus l’homme. Il l’a fait avec Eve:  » Vous serez comme des dieux  » Il l’a fait avec Jésus (Lc 4 1 à 4). Il le fait avec chacun de nous!

Le pouvoir corrompt….absolument….même dans l’Église!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *