Les Temps de la Fin

La Nouvelle Naissance

Il est de la plus haute importance d’avoir une claire compréhension de ce qu’est la nouvelle naissance et de ce que Jésus pensait quand Il dit: « Il faut que vous naissiez de nouveau. » La nouvelle naissance est une naissance spirituelle. Elle est autant une naissance que la naissance physique, ce n’est pas seulement une figure de langage. La première naissance est de la semence de l’homme. La seconde naissance est de la semence de Dieu. Donc vous ne pouvez pas devenir un enfant de Dieu en devenant membre d’une église, pas plus qu’un singe peut devenir un homme en se joignant à la race humaine. Il peut s’habiller comme un homme et essayer agir comme un homme, mais il sera encore un singe. 🙂

Maintenant la seule façon de devenir enfant de Dieu est d’être né d’en haut par  » la semence incorruptible de Dieu. »

1. Jésus et les deux naissances
Lire Jean 3:1-8.

1.1. L’Histoire  du religieux Nicodème. 

Dans notre texte nous voyons Jésus le Fils de Dieu en face d’un homme religieux et strict dans sa conduite, mais ne connaissait pas le chemin de la régénération salvatrice de Dieu. Il est clair d’après le texte que de croire en l’existence de Dieu et même de pratiquer la religion ne peut pas transformer un enfant d’homme  en enfant de Dieu. Nicodème n’avait pas besoin d’un enseignant, Nicodème avait besoin d’un sauveur. Il avait besoin de mieux qu’une religion, il avait besoin d’une régénération. Il avait besoin de quelque choses de bien meilleur que la loi, il avait besoin de la vie. La loi est bonne  pour la connaissance de  la sainteté et l’exposition du péché.(Romain 3:19-21; 7:1617), mais la connaissance de Christ est excellente.

Jésus est allé droit au but quand il a dit; « Il faut que vous naissiez de nouveau« (V7). Lorsque Nicodème demande: « Comment un homme peut-il naitre quand il est vieux? « (v4), Jésus montre qu’il s’agit de deux naissances différentes: « Ce qui est né de la chair est chair et ce  qui est né de l’Esprit est esprit » (v6). La chair donc ne changera pas, et l’Esprit Saint est de tout autre nature et ne changera pas non plus.

1.2. La naissance  dans la chair

) Elle produit une nature , pécheresse dès la naissance; car la race humaine s’est multipliée après que le péché soit entré dans le cœur de l’homme.Cette nature est à la fois corrompue et corruptible(Psaumes 51:5-7; corinthiens 15:42-4

2) Elle produit une nature qui est corruptible et sous la condamnation de Dieu (Jean 3:6,18,36; Romain 3:10-12,23;6:23).

3) Elle produit une nature qui  fait de chaque inconverti une proie facile pour le diable(Jean 8:44).

1.3.La nouvelle naissance

1)Elle produit une nature incorruptible(Romains 7:20;8:1,2; Pierre 1:23,24)

2)Elle produit  une nature juste (corinthiens 5:21; 1 corinthiens 1:30)

3)Elle produit  une nature Divine( 2 Pierre 1 :4). Chaque personne née de nouveau en réalité deux natures, l’ancienne nature venant de la naissance physique et la nouvelle, venant de la naissance spirituelle ou nouvelle naissance.

Par la première naissance nous sommes des enfants de la chair; par la nouvelle nous sommes des enfants de Dieu. Romains 8:9-11.

Pour réellement comprendre le besoin de l’homme d’être sauvé ,nous allons examiner deux choses: La nature de Dieu et la Nature de l’homme.

1.La nature de Dieu

Nous sous-estimons notre besoin de salut, parce que nous sous-estimons la Nature de Dieu par Jésus-Christ!

Premièrement, nous devons reconnaître que Jésus était l’homme-Dieu.Il est totalement Dieu, mais il était totalement homme. Jésus était Dieu fait chair. L’Évangile de Mathieu dit: » Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous »(Mathieu 1:23).

Deuxièmement, nous devons reconnaître que Jésus est la parole.

Pour que l’homme puisse communiquer ses convictions et ses opinions, il se sert d’un langage.Le langage exprime notre personnalité et nos idées.Nous faisons connaître qui nous  sommes et ce que nous  pensons au travers d’expressions orales, c’est à dire des paroles. Quand Dieu parla à l’homme, il parla au travers de la personne de Jésus-Christ. Christ est « la parole vivante de Dieu ». La Bible dit » au commencement était la parole, et la parole était avec Dieu, et la parole était Dieu.«  (Jean 1:1). Dans le même chapitre, nous lisons: » Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la Gloire du fils unique venu du père. »(Jean 1:14).

Troisièmement, nous devons reconnaître que, bien qu’il n’ait jamais péché, la nature humaine de Christ est certifié par le fait qu’il fut tenté comme tous les  hommes.

Lorsque Christ devint homme, il se  soumit à toutes les luttes et à toutes les adversités que l’homme pouvait affronter. Nous lisons en Hébreux 2:14: »Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantit celui qui a la puissance de la mort, c’est à dire le diable. » Plus loin, en Hébreux, nous lisons: « Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse pas compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. »(Hébreux 4:15).

Nous  connaissons également la nature humaine de Christ dans Sa capacité à ressentir des émotions humaines. En Mathieu il est écrit que Jésus fut « ému de compassion » (Mathieu 9:36). Dans l’évangile selon Jean nous lisons la colère intense manifestée par Jésus Christ  quand il chassa les changeurs du temple(Jean 2:15). Jésus n’avait pas non plus peur des larmes. Le verset le plus court de notre Bible dit simplement: « Jésus pleura »(Jean 11:35). Dans l’épître aux Hébreux nous lisons, de plus, que notre Seigneur pleura « avec de grands cris et larmes » (Hébreux 5:7).

2.La nature de l’homme

Nous naissons toujours pécheurs.

La Bible nous rapporte le choix pécheur d’Adam et Eve de désobéir aux instructions de  Dieu, qu’Il leur avait donné de ne pas manger du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

« L’Éternel Dieu donna cet ordre à l’homme :Tu pourras manger de tous les arbres du jardin, mais tu ne mangeras de l’arbre de la connaissance du bien et  du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. » Genèse 2:16-17.

L’homme désobéit, et sans le savoir, il relâché les attaques du mal et de la déchéance.

Comment le péché entra dans l’homme. Lire Romains 5:12.

« Par un seul homme le péché est entré dans le monde…(Verset ci-dessus). Quand Adam pécha, sa descendance fut également corrompue (Genèse 5:2,3; 1Pierre 1:18). Nous sommes pécheurs parce que nous sommes nés ainsi(Psaumes 51:7). On n’a pas besoin d’enseigner à un enfant comment faire le mal, il le trouve tout seul, mais par contre il faut lui montrer comment faire le bien. On a pas besoin de  lui apprendre à mentir, mais il faut lui apprendre à dire la vérité .Ainsi «  par la désobéissance d’un seul homme (Adam), plusieurs ont été rendu pécheur »(Romains 5:19). Selon la Parole de Dieu tous les hommes sont jugés pécheurs,  tous sont déjà condamnés s’ils rejettent la vérité(Jean3:18), tous ont péché(Romains 3:22). L’homme pèche par choix parce qu’il est pécheur par nature. Cependant l’homme est responsable de ses péchés car il a la possibilité d’être sauvé gratuitement(Romains 6:23). La domination du péché est en rapport avec la place qu’on lui offre avec complaisance.

Les conséquences du péché ou de la chute de l’homme.

1.Conséquences sur le plan physique.

  • La souffrance, la maladie (Genese3.16-19)
  • La vie sur terre désagréable et hostile (Genèse 3:18-19; Romains 8:19-22)
  • La mort physique(Genèse 3:19;Genèse 5: 5-31; Romains 5:12).

2.Conséquences sur le plan spirituel

  • La mort spirituelle (rupture de la relation, par conséquent de la communion avec Dieu). Esaïe 59:2; Ephésiens 2:1-3);
  • La condamnation, la colère de Dieu( Romains 5:18; Jean 3.36)
  • l’aveuglement spirituel.(2 corinthiens 4:3-4).
  • Considérés comme les enfants et esclaves de Satan et (Ephésiens 2:2; Jean 8:44).

3.Conséquences sur le plan moral.

  • La connaissance du bien, sans pouvoir l’accomplir (Romains 7:14-19);
  • La connaissance du mal, sans pouvoir s’en libérer (Romains 7:20-24)
  • La perversion du sens religieux (Romains 1:21-23; Jérémie 2:11)
  • La peur (Genèse 3.10; Hébreux 2:15);
  • Le refus de porter la responsabilité de ses fautes (Genèse 3:11-13).

Ainsi, dès lors que le péché est entré en l’homme, il se mit dans un combat, celui de construire son propre salut selon les moyens humains. En voici les Six principaux.

1) Il lutte pour sa propre justice alors qu’il a besoin d’être revêtu de la justice de Dieu (2 corinthiens 5:21; Esaïe 64:5).

2) Il lutte pour se réformer alors qu’il  a besoin d’être régénéré (Tite 3:5).

3) Il lutte pour tourner une nouvelle page de sa vie alors  qu’il a besoin d’une nouvelle vie.(Jean 10:10).

4) IL lutte pour être justifié par la loi alors qu’il a besoin d’être justifié par la foi en Jésus-Christ (Galates 2:16).

5) Il lutte pour purifier sa vieille  nature pécheresse, alors qu’il a besoin d’être transformé en un homme nouveau en Christ (Éphésiens 4:20-24)

6) Il lutte pour être sauvé par des bonnes œuvres alors qu’il a besoin du salut par la grâce de Dieu (Éphésiens 2:8-9)

 La Provision : La Solution de Dieu  au péché 

La solution de Dieu  réside dans les trois derniers mots de  ce verset : Foi en Jésus .

« Celui  que Dieu a destiné à être  par son sang une victime expiatoire pour ceux  qui croiraient. Il démontre ainsi sa justice, puisqu’il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, à l’époque de sa patience.Il la démontre dans le temps présent de manière à être juste tout en déclarant juste celui qui a la foi en jésus. » Romains 3:25-26.

Les trois vérités centrales sur la manière dont nous sommes sauvés

  1. Le salut ne vient pas par les œuvres mais par la grâce. « En effet, c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi.Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.Ce n’est pas par les œuvres, afin que personne ne puisse  se vanter. Éphésiens 2:8-9.
  2. Notre  salut est l’initiative de Dieu et non la nôtre. Ce n’est pas l’homme qui  s’élève vers Dieu mais c’est Dieu qui s’abaisse vers l’homme.

« En effet, alors que nous étions encore sans force, Christ est mort pour des pécheurs au moment fixé. A peine mourrait-on pour un juste; peut-être accepterait-on de mourir pour quelqu’un de bien. Mais  voici comment Dieu prouve  son amour envers nous: alors que  nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous ». Romains 5:6-8.

3 Le salut n’est pas une idée de dernière minute de la part de Dieu: c’est un plan Éternel.

 » Vous avez été rachetés…par le sang précieux de Christ, qui s’est sacrifié comme un agneau sans défaut et sans tâche. Prédestiné avant la fondation du monde il à été révélé dans les derniers temps à cause de vous ». 1 Pierre 1:18-20.

 » Il nous a sauvé et nous a adressé un saint appel. Et il ne l’a pas fait à cause des œuvres, mais à cause de son propre plan et de sa grâce, qui nous a été accordé en Jésus-Christ de toute éternité. 2 Timothée 1:9

2 réflexions au sujet de « La Nouvelle Naissance »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *