Enseignements

Comment obtenir la Direction divine?

La Direction divine est un besoin récurrent pour nous, enfants de Dieu. Il y’a deux raisons à cela:

-Chaque jour nous sommes appelés à faire des choix ou à  prendre des décisions qui ne  sont pas sans conséquence pour notre avenir.

-Nous sommes très  limités et très  souvent incapables de prendre la bonne décision au bon moment.

‘ Telle voie paraît droite à un homme, Mais son issue, c’est la voie de la mort. ‘ Proverbes 14:12.

Le cœur de l’homme médite sa voie, Mais c’est l’Éternel qui dirige ses pas. ‘ Proverbes 16:9.

Il est donc de notre intérêt  de savoir comment nous pouvons bénéficier de la Direction divine. Fondamentalement et pratiquement, il y’a Sept conditions à satisfaire pour bénéficier régulièrement de l’orientation divine. Nous allons, tout au  long de cette étude, les considérer les unes après les autres.

1.La Nouvelle Naissance ou la nécessité d’être dans Sa Bergerie.
La Nouvelle  Naissance est  la toute  première étape à franchir, c’est la condition sine qua none à remplir pour bénéficier des avantages et privilèges spéciaux du Royaume de Dieu. La Nouvelle Naissance nous   introduit dans la Bergerie du Seigneur, ce qui nous  met au bénéfice des promesses du Psaume 23 et de Jean 10:10.

‘Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles. Cantique de David. L’Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien. Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, A cause de son nom. ‘ Psaumes 23:1-3 .

Notez bien  que Dieu ne dirige que celui ou celle qui fait partie de Sa bergerie.

‘Je connais mes brebis, et elles me connaissent, Mais vous ne croyez pas, parce que vous n’êtes pas de mes brebis. Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent. ‘ Jean 10:14,26-27.

Ce verset nous  apprend une des conséquences logiques lorsqu’une personne fait partie de la bergerie du Seigneur;  C‘est d’être à même d’entendre la voix du Berger. Dieu parle et prend plaisir à conduire les siens. Ce qui est vrai dans le Spirituel, l’est aussi dans le naturel. Chaque enfant à un certain degré de croissance, reconnaît la voix de  son père. C’est une  aptitude enfuie dans l’être intérieur de l’enfant. Dieu est le père de tous ceux qui sont nés de Lui. « Il est le père de tous ceux qui ont le Fils en eux », comme le dirait un des chantres de l’Éternel dans un de ses cantiques.

A ce stade de mon exposé, permets -moi de te  poser la question suivante: As-tu le Fils en toi? As-tu fait l’Expérience de la Nouvelle Naissance?

Si non, fais avec moi cette prière:

Seigneur, comme une âme perdue, je viens à toi. Je crois que Jésus est mort à la croix pour me sauver, ainsi, j’implore ta miséricorde, ton pardon car j’ai péché contre toi, en menant ma vie comme bon me semblait. Accorde moi ton salut par l’oeuvre rédemptrice de ton Fils à la croix. Fais moi entrer dans ta bergerie, pour bénéficier de tes directives et marcher selon ta voix. J’ai ainsi prié au  nom de Jésus-Christ mon Seigneur et mon Sauveur. Amen!

2.Rester connecté au Seigneur par une communion vivante et harmonieuse.

Une communion vivante et régulière avec Dieu, aiguise notre sensibilité spirituelle et nous prédispose, non seulement à être attentif à la voix de Dieu, mais aussi à pouvoir la distinguer. Un enfant qui est toujours en contact permanent avec son Père, arrive facilement à faire le distinguo entre la voix de ce dernier et celle d’un étranger.

La vie de prière et la méditation de la Parole de Dieu, nous approchent de plus en plus vers Dieu, en nous mettant à l’abri de plusieurs voix ( la voie de nos émotions, de nos sentiments…).

Nous faisons parfois des choix que nous dénommons « Choix de Dieu », qui en réalité émanent de nous-même. Et cela, plus-tard ont des conséquences très néfastes à court ou long terme. La VIE DE PRIÈRE, nous préserve des voix étrangères.

3. Signifier au Seigneur notre besoin de Direction et d’Orientation.

La Direction divine est un véritable besoin. Or en Philippiens 4:6 Paul nous exhorte à faire connaître à Dieu nos besoins. Nous avons l’habitude d’entendre des propos suivants: Si Dieu connaît tous mes besoins, suis-je obligé de les lui faire savoir? Serait-ce pas une prière de trop?

La Prière, donne à Dieu, le droit légal d’intervenir  sur la terre dans la vie de ceux qui font partie de son peuple. Seulement, ayant donné à chacun le libre arbitrage, il évite de se comporter en tyran, par conséquent laisse à l’homme le choix de désirer ou pas l’orientation ou la Direction qui viendrait de Lui.

‘Ainsi parle l’Éternel: Placez-vous sur les chemins, regardez, Et demandez quels sont les anciens sentiers, Quelle est la bonne voie; marchez-y, Et vous trouverez le repos de vos âmes! Mais ils répondent: Nous n’y marcherons pas. ‘ Jérémie 6:16.

jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite. ‘ Jean 16:24 .

Ces deux versets confirment bel et bien l’évidence  de recevoir la Direction ou l’orientation divine. IL y’a un dénominateur commun qui saute aux yeux : »Demandez » . Dieu répond et nous montre la voie à suivre. Lorsqu’une quelconque agitation, émanant d’une éventuelle nécessité à prendre une décision dans tel ou tel domaine, nous caractérise,  la prière est le seul recours, puis viens le repos divin, comme mentionné dans Jérémie 6.

4.Se débarrasser de la pensée que nous sommes suffisamment sages et intelligents pour savoir ce qui est bien.

Penser qu’on est suffisamment sage pour faire de bons choix et prendre des décisions justes, est une attitude orgueilleuse. Elle nous prive de la Direction de Dieu.

Nous sommes parfois piégés par nos expériences, nos victoires d’hier, nos trophées, nos capacités à résoudre telle ou telle situation, et finalement, nous passons à côté de l’essentiel. Très souvent, nous dépensons notre énergie, notre temps, notre argent dans une impasse qui tôt ou tard se révélera fatale. Toute porte qui s’ouvre devant nous, n’est pas forcément celle qui nous conduit dans la destinée qui nous est réservée. Plusieurs sont piégés par le « Bon », alors qu’il y’a  » l’Agréable » et le « Parfait ».

Ne sois point sage à tes propres yeux, Crains l’Éternel, et détourne-toi du mal: Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, Et ne t’appuie pas sur ta sagesse; ‘ Proverbes 3:5,7.

De même, vous qui êtes jeunes, soyez soumis aux anciens. Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d’humilité; car Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles. ‘ 1 Pierre 5:5 .

L’orgueilleux selon Dieu, est celui qui refuse de se soumettre  aux orientations ou directives divines mais préfère mette sa foi en ses acquis.Pour ce genre de personnes, Dieu ne tarde pas à leur  résister.

Dans la Bergerie du Seigneur, nous n’avons pas autre  choix que de dépendre entièrement de Lui.

5.Croire en la réalité et en la fiabilité de la Direction divine.

L’assurance ou la certitude que Dieu peut et veut nous diriger est une des conditions à remplir pour celui ou celle qui désire l’orientation divine, surtout que Dieu a promit de ne point nous abandonner. Le livre des Hébreux au chapitre 11, nous aide à comprendre quelque chose de très fondamentale.

Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. ‘ Hébreux 11:6 . En d’autres termes, Dieu rémunère ceux  qui le cherchent, ceux qui sont en quête d’une orientation divine dans un domaine quelconque.

Très souvent, lorsque nous demandons à Dieu de nous conduire, nous fléchissons quand certaines circonstances viennent s’interposer et sommes parfois impatients, doutant ainsi  de Sa capacité à nous répondre. Pire, nous doutons de la  réalité et de la fiabilité de Son Orientation. Les vagues des épreuves et des difficultés, entraînent  plusieurs à faire naufrage par apport à la FOI, et à prendre ainsi des raccourcis qui ont une apparence bienfaitrice mais au fond conduit à la défaite et au chagrin.

Un jour, un frère en Christ me dit : « Je sais que j’ai besoin d’une orientation divine, mais j’ai peur car je redoute que le Seigneur m’emmène là où je ne veux pas ».

Vous aurez compris, le frère doutait tout simplement de la fiabilité de la Direction divine. Quand Dieu nous conduit, c’est pour notre épanouissement. Quand on y obéit, le chagrin laisse la place à l’allégresse.

6. Accepter la manifestation des Dons spirituels comme faisant partie des moyens par lesquels Dieu peut nous orienter.

En Job 33:14, la Bible enseigne que Dieu parle tantôt d’une manière tantôt d’une autre.

Les dons spirituels sont un des moyens que Dieu utilise pour nous orienter.

 ‘Il y avait dans l’Église d’Antioche des prophètes et des docteurs: Barnabas, Siméon appelé Niger, Lucius de Cyrène, Manahen, qui avait été élevé avec Hérode le tétrarque, et Saul. Pendant qu’ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu’ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit: Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l’œuvre à laquelle je les ai appelés. ‘ Actes 13:1-3.

Le Saint- Esprit, c’est la présence de Dieu en nous. Dans le cœur du croyant, il a entre autres,  deux  rôles principaux : Conduire le croyant dans la vérité et lui  enseigner toute chose.

Dans le verset ci-dessus, les dons spirituels, issus du baptême du Saint-Esprit, étaient manifestes dans l’Église primitive. Et le degré de consécration des apôtres, ne faisait qu’accroître ces dons.  Dieu par le Saint-Esprit prenait plaisir à diriger son peuple en toute liberté.

Ici, le Saint-Esprit donna une orientation claire  et précise, sur le Ministère de Paul et Barnabas, « Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l’œuvre à laquelle je les ai appelés ». Le don de prophétie se manifesta en toute évidence.

Tout croyant de la Nouvelle Alliance devrait aspirer à manifester le Saint-Esprit ainsi que les dons spirituels, ceux-ci, pour l’utilité commune car Dieu n’a pas changé.

7. Etre prêt à obéir au Seigneur, en suivant la Voie indiquée.

Un jour les apôtres s’empressaient à aller annoncer l’Évangile dans une certaine ville. Mais le Saint-Esprit le leur empêcha.

Ayant été empêchés par le Saint-Esprit d’annoncer la parole dans l’Asie, ils traversèrent la Phrygie et le pays de Galatie. Arrivés près de la Mysie, ils se disposaient à entrer en Bithynie; mais l’Esprit de Jésus ne le leur permit pas. ‘ Actes 16:6-7 .

J’aime bien ce verset car il montre comment les apôtres étaient malléables entre les mains du Seigneur. Leur promptitude à obéir aux directives divines, n’était plus a démontrer. Tous étaient prêt à obéir, en suivant  la voie qui leur été indiquée. D’où le succès dans tout ce qu’ils entreprenaient, car Dieu était avec eux.

Dieu attend de nous cette marque d’engagement et d’obéissance car accepter que le Saint-Esprit nous conduise, c’est vouloir gagner du temps dans chaque domaine de notre vie.

DEMEUREZ BÉNIS!

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *