Enseignements

L’impossibilité humaine à dompter la langue

L’ impossibilité humaine à dompter la langue.
Après avoir relevé plusieurs points lors de nos études  précédentes, nous arrivons à la conclusion  selon laquelle, il est quasiment impossible à l’homme naturel à pouvoir dompter sa langue.

Quand bien même le désir y est, la nature humaine avec son état de déchéance et ses exigences, ne donnent  pas la capacité à l’homme de maîtriser son corps, encore moins un organe de son corps.

Mais quand tout ceci a commencé?

A la lumière des Saintes-Écritures, tout au long de cette étude et par la grâce de Dieu, nous allons pas à pas comprendre l’origine cette impossibilité, car n’oublions pas que Dieu créa l’homme bon. D’ailleurs, dans le livre de Genèse au chapitre 1 au verset 31, après avoir crée l’homme, Dieu Vit tout ce qu’Il avait Fait et voici, cela était très bon.

L’origine de la corruption de la nature humaine, a commencé dans le jardin d’Eden. Et la bible, d’une façon éloquente, nous en donne des  précisions. Le livre de la genèse, appelé « livre des commencements » établit un principe théologique appelé: le Principe de la mention première. 

En quoi consiste ce principe?

Le Principe de la mention première aide tout étudiant de la Bible a comprendre l’origine de toute chose et surtout le plan Parfait de Dieu pour l’humanité toute entière. Ainsi, en lisant ce livre avec l’assistance du Saint-Esprit, nous comprendrons par exemple que l’agneau de Dieu avait déjà été préparé par Dieu lui même, avant la fondation du monde en vue de sauver l’humanité du péché.Les traces du rédempteur  parcourent quasiment toutes les pages de la Bible .

A présent, voyons ce que la bible nous enseigne sur la mention première des péchés de la langue ou d’élocution.

Examinons les deux  textes suivants:

1.’L’Éternel Dieu donna cet ordre à l’homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. ‘ Genèse 2:19-17.

2.’La femme répondit au serpent: Nous mangeons du fruit des arbres du jardin. Mais quant au fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: Vous n’en mangerez point et vous n’y toucherez point, de peur que vous ne mouriez. ‘ Genèse 3:2-3.

Avez-vous remarqué quelque chose?

La déformation subtile des propos de la femme, pendant la tentation, introduisait déjà la  déchéance de la nature humaine.

Pourtant, Dieu était très claire en donnant l’ordre à l’homme , si tu manges « tu mourras » et non « de peur… »  Ainsi le diable, grâce aux propos mensongers de la femme, a trouver une issue qui lui  fut très favorable pour arriver a ses fins. Et j’ouvre  une parenthèse pour dire que le malin pendant la tentation, nous tend un appât en semant le doute en nous et ensuite observe attentivement notre réaction. Et lorsque nous mordons à l’ hameçon, sa détermination devient grande et sa motivation à arriver au bout s’amplifie.

Voici comment il sema le doute chez la femme : Il dit à la femme: Dieu a-t-il réellement dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin? ‘ Genèse 3:1-2.

L’objectif du malin était simple: l’irruption du péché  dans le monde via la langue. Tous ceux qui naissent désormais après Adam, héritent la nature Adamique et par conséquent, les péchés d’élocution(mensonge, tromperie, calomnie…).

Toute la postérité d’Adam n’était plus à l’image de Dieu mais  à l’image d’Adam.

‘Adam, âgé de cent trente ans, engendra un fils à sa ressemblance, selon son image, et il lui donna le nom de Seth. Genèse 5:2.

Nous voyons clairement que ce dernier n’était pas à la ressemblance de Dieu, mais plutôt d’Adam.

Quelques personnages bibliques qui ont manifesté leur nature corrompu au travers de la langue.

1-Caïn:  ‘L’Éternel dit à Caïn: Où est ton frère Abel? Il répondit: Je ne sais pas; suis-je le gardien de mon frère? ‘ Genèse 4:9. Notez bien la réponse de Caïn lorsque le seigneur lui posa la question sur son frère, qui venait d’être assassiné par ce dernier. La réponse fut immédiate et sang balbutiement : »je ne sais pas ».

Caïn ne le savait-il pas? Il est allé loin dans ses propos en posant une question injurieuse à l’Éternel: « Suis-je le gardien de mon frère? ». Et nous disons, si tu n’es pas le gardien de ton frère, tu es donc son meurtrier; car le Seigneur nous demande de veiller les uns sur les autres.

Le mensonge et l’indifférence de Caïn n’ont pas laissé Dieu indifférent. Et une décision radicale fut prise à son encontre. Aussi, le comportement de Caïn inaugura désormais une voie appelée : « la voie de Caïn. » Nous trouvons cette appellation dans  le livre de Jude.

  ‘Malheur à eux! Car ils ont suivi la voie de Caïn,...’ Jude 1: 11a.

2-Les frères de joseph:  ‘Ils envoyèrent à leur père la tunique de plusieurs couleurs, en lui faisant dire: Voici ce que nous avons trouvé! Reconnais si c’est la tunique de ton fils, ou non. Jacob la reconnut, et dit: C’est la tunique de mon fils! une bête féroce l’a dévoré! Joseph a été mis en pièces! ‘ Genèse 37:32-33 .

Un mensonge monté de toute pièce et sang remords fut le partage des frères de Jacob  après l’avoir vendu aux Ismaélites qui l’emmenèrent en Egypte.

3.Abraham: ‘Abraham partit de là pour la contrée du midi; il s’établit entre Kadès et Schur, et fit un séjour à Guérar. Abraham disait de Sara, sa femme: C’est ma sœur. Abimélec, roi de Guérar, fit enlever Sara.’ Genèse 20:1-2.

4.Isaac :Et Isaac resta à Guérar. Lorsque les gens du lieu faisaient des questions sur sa femme, il disait: C’est ma sœur; car il craignait, en disant ma femme, que les gens du lieu ne le tuassent, parce que Rebecca était belle de figure.Genèse 26:6-7.

C’est curieux de constater qu’Isaac face à l’épreuve, eut la même réaction que son père Abraham. Mentir pour échapper au châtiment que lui réserveraient les habitants de la ville.

5. Jacob Il vint vers son père, et dit: Mon père! Et Isaac dit: Me voici! qui es-tu, mon fils? Jacob répondit à son père: Je suis Ésaü, ton fils aîné; j’ai fait ce que tu m’as dit. Lève-toi, je te prie, assieds-toi, et mange de mon gibier, afin que ton âme me bénisse. Genèse 27 :18-19.

6. Ananias et Saphira:  Pierre lui adressa la parole: Dis-moi, est-ce à un tel prix que vous avez vendu le champ? Oui, répondit-elle, c’est à ce prix-là. Alors Pierre lui dit: Comment vous êtes-vous accordés pour tenter l’Esprit du Seigneur?…. Actes 5:1-10.

Plusieurs passages bibliques  démontrent l’effectivité du péché d’élocution à travers les ages.

Vous comprendrez qu’il est difficile et presque impossible à l’homme malgré sa bonne volonté, de vaincre ce péché. Ce péché comme  nous l’avions évoqué précédemment, est tout simplement l’héritage transmit par le  serpent ancien(le diable) aux hommes, en vue de manifester au quotidien sa nature.

Le Seigneur Jésus l’a su bien souligné en disant:

Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge.‘ Jean 8:44.

Et désormais; la semence du mensonge, est dans tous ceux qui naissent d’Adam, c’est à dire l’humanité toute entière.

Un jour un collègue me disait qu’il en avait marre de passer sa vie a calomnier ses amis et plusieurs membres de sa famille.

« IL y’a comme quelque chose qui me démange et m’oblige à calomnier . Même quand les circonstance ne s’y prêtent pas, je prends vraiment plaisir à le faire. Par la médisance, j’ai mit en conflit plusieurs personnes, j’ai détruis ma famille, nous qui étions unis; et aujourd’hui je regrette amèrement. Et ce qui me fait le plus mal, c’est de réaliser mon incapacité  à recoller  les pièces du puzzle familiale. Ma famille est détruite. Dans mon ancien service, j’ai fais preuve de manque de sagesse dans mes relations avec les collègues. A cause de moi, plusieurs collègues s’entre déchiraient, c’était horrible. Une amie m’a conseillé de m’inscrire  pour un stage de coaching  sur la maîtrise de la langue , mais aucun changement  constaté « .

« Alors que faire? »

Lorsqu’il me parlait, je pouvais voire le désarroi dans son visage. Ayant essayé toutes  les solutions humaines, il ne savait à quel saint se vouer, tant la déception fut grande et sans précédent.

Je lui ai dit qu’il y’avait La solution à ce problème.

Dans la prochaine étude, nous parlerons de Cette Solution.

Demeurez bénis!

 

  

 

 

Une réflexion au sujet de « L’impossibilité humaine à dompter la langue »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *